Entretien avec SaŁl Karsz


Construire ensemble ? Pourquoi, selon vous, nous nous posons cette question ?

Construire ensemble est tout sauf évident, cela ne va nullement de soi, - une fois qu’on a dépassé les déclarations de bonnes intentions et qu’on veut sérieusement se mettre à la tâche… Des entraves de toutes sortes, objectives et subjectives, se font jour : un colloque comme celui que vous proposez est indispensable pour sérier ces entraves et tenter, partiellement sans doute, de les lever… En outre, s’agissant d’un travail de co-construction, rappelons qu’il ne s’agit pas d’un acte, mais bien d’un processus, avec ses allées et venues, ses avancées et ses prises de risque. Raison de plus pour l’interroger !


« Faire avec » l’usager, la personne handicapée ou les parents, ne semble pas une pratique habituelle dans le médico-social pas plus que dans le sanitaire – qu’en pensez-vous ?

Ce sont, en effet, des pratiques plutôt « royalistes » qui se déploient le plus souvent dans le social et le médico-social, avec des pouvoirs de décision unilatéralement descendants, les usagers étant trop souvent traités en bénéficiaires passifs… Enoncer qu’il s’agit de mettre l’usager au centre ne suffit évidemment pas à rendre les choses automatiquement claires, même si nombre de professionnels se rendent bien compte de l’intérêt des évolutions qui s’imposent… C’est finalement un déficit démocratique qui fait cruellement défaut en matière sanitaire et médico-sociale, - comme dans le reste de la société d’ailleurs ! (cf.mon article « La participation des usagers à l’épreuve de la démocratie », ASH n° 2576, octobre 2008)


Vous êtes connu pour être un « expert » de la déconstruction (« déconstruire le social »), pourquoi intervenir dans un colloque où l’on tente de construire ensemble ?

Parce que l’un et l’autre poursuivent des finalités identiques ! Déconstruire revient à interroger ce qui empêche ou rend difficile de construire ensemble ; nullement synonyme de détruire, il s’agit de se demander comment sont construites des configurations trop souvent tenues pour naturelles et évidentes, comme « handicap », « personne handicapée », « dépendance », etc. Déconstruire veut dire dénaturaliser, remettre dans l’histoire sociale ce qu’il y fut construit, et induire ainsi d’autres constructions possibles. Cela aide à comprendre le passage de la catégorie de « difforme » à celle de «personne handicapée » et ensuite de « personne en situation de handicap », - chaque nouvelle appellation indiquant des changements des caractéristiques reconnues aux personnes et des traitements qu’elles reçoivent…


Pour vous, y a-t-il un enjeu (ou des enjeux) au fait de construire ensemble ? Et selon vous quel est-il ou quels sont-ils ?

Des enjeux en termes de synergies, surtout. Les professionnels ont tout à fait intérêt à ne plus faire cavalier seuls, la complexité des situations auxquels ils sont confrontés interdit littéralement qu’un seul – si diplômé soit-il, quelle que soit sa disponibilité personnelle – puisse accomplir convenablement sa tâche. Chaque professionnel a intérêt à pouvoir compter systématiquement avec les compétences et les savoirs des parents et des personnes en situation de handicap, comme il compte sur l’équipe interdisciplinaire… Chaque professionnel et, partant, chaque parent, chaque bénéficiaire a intérêt à ce qu’il en soit ainsi ! C’est là la différence, sur un registre clinique et éthique, entre « prise en charge » (faire pour) et « prise en compte » (faire avec).

 

A lire aussi l'entretien avec M. Chossy, intervenant le matin, sur le site : http://www.colloque-coconstruction-handicap.fr/des-docs.html

RETOUR

Agenda

20 mai 2022: Colloque "Amour sexe et handicap" avec T'cap

En savoir +

21 septembre 2022 : premier atelier d'écriture Mille et Un 2022-2023

En savoir +

Jeudi 13 octobre 2022 : ciné débat "Parentalité et handicap" à Vallons-de-l'Erdre

En savoir +

10 novembre 2022 : parution de Fauteuils en état de siège.

En savoir +

À VOIR, À ENTENDRE

Parentalité/handicap : Une maman "loisirs"

Témoignage reccueilli lors du colloque "Du désir d'enfant au devenir parent : quels cheminements quand on a un handicap" du 17 mars 2017

GALERIES DE PHOTOS

visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel
visuel